Frankrijk: Burgemeester van Chassieu roept op tot een protestbijeenkomst tegen Orange

donderdag, 28 januari 2010 - Categorie: Berichten Internationaal

Tot verbijstering van de inwoners van Chassieu (een voorstad van Lyon in het Dept. Rhône), en ook van de gemeenteraadsleden en burgemeester Alain Darly, is Orange (de grootste provider in Frankrijk) begonnen met het neerzetten van een 18 meter hoge zendmast midden in de stad, tegen de zin van de bewoners, op een afstand van 30 meter van de naaste bebouwing en 200 meter van nabijgelegen scholen.
Saillant détail; juist in Chassieu heeft een in de stad wonende moleculair bioloog en kankeronderzoekster, Dr. Sandrine Wittmann van het Cancer Research Centre Lyon, zich een jaar geleden in een interview fel uitgesproken tegen de plaatsing van zendmasten in de bebouwde kom van Chassieu.
Zie hierover: ''Een catastrofe voor de volksgezondheid'' Berichten%20Internationaal/3225 en
www.next-up.org/pdf/Le_Progres_Dr_Wittmann_Sandrine_Phone_antennas_a_catastrophe_for_public_health_18122008.pdf .
In een persverklaring roept de burgemeester nu de bevolking op tot een protestbijeenkomst bij de zendmast.


Bron: Robin des Toits 26 jan 2010

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MAIRE de Chassieu (69) - 26/01/2010
ANTENNE-RELAIS ORANGE À CHASSIEU

Ce mardi 26 janvier 2010, à l’aube, les habitants, les élus et moi-même avons découvert stupéfaits qu’Orange était en train de procéder au montage effectif du mât de 18 mètres pour l’implantation de l’antenne-relais au 29, chemin de la Grange.

- Malgré tous les efforts de dialogue du Comité de Concertation Local avec Orange, constitué en janvier 2009 à l’initiative de la municipalité avec des riverains (dont les membres de Chasselan’tenne), les représentants des associations de défense de l’environnement et des parents d’élèves,

- malgré la vive contestation contre l’implantation d’une antenne-relais sur le site du à moins de 30 mètres des premières habitations et à 200 mètres environ de deux groupes scolaires dont la nécessité est loin d’être démontrée,

- malgré les doutes qui ne sont pas levés concernant les risques liés à une exposition aux ondes électromagnétiques sur la santé publique,

- malgré les demandes réitérées par la municipalité auprès d’Orange pour rechercher un site plus approprié éloigné des habitations et des écoles,

- malgré la mobilisation de plus d’un millier de Chasselands et d’un collectif qui a donné naissance à une association, Chasseland’tenne,

Orange n’en a que faire et se préoccupe avant tout de développer les moyens d’accéder à Internet par le téléphone portable pour que le citoyen consomme toujours davantage.

Comme à l’accoutumé depuis le début de l’affaire, Orange nous a prévenus alors même que les travaux étaient commencés !

Je regrette vivement cette attitude néfaste, méprisante, voire irresponsable, du premier opérateur de téléphonie mobile en France vis-à-vis des citoyens.

J’appelle à une forte mobilisation des Chasselands et, de manière générale, des citoyens qui s’inquiètent des effets que peuvent avoir sur la santé publique des émissions d’ondes électromagnétiques rapprochées.

Je les invite, aux côtés des associations de défense de l’environnement dont Chasseland’tenne, créée spécifiquement pour lutter contre l’implantation de l’antenne-relais au 29, chemin de la Grange, à nous rassembler devant le 29, chemin de la Grange, samedi 30 janvier 2010 à 10 heures.

Voor de originele persverklaring van de burgemeester zie het bijgevoegde PDF document.

Bekijk het PDF bestand


Lees verder in de categorie Berichten Internationaal | Terug naar homepage | Lees de introductie