StopUMTS Logo
how to get rid of moles 
Zoeken
   
Voorlichting
18/09/17EHS en toch een smartphon
01/09/17WiFi vrije scholen (kaart
Artikelen
20/09/17IoT 5
20/09/17Harmonische vervorming
20/09/17Vitamin B17: The Greatest
19/09/17Burn-out (toename)
19/09/17Schildklierkanker, toenam
18/09/17What science knows about
Berichten Nederland
28/09/17Nieuw boek: DE DRAADLOZE
20/09/17Ruimte in de ether voor 5
20/09/17De Impact-Academy en onze
18/09/17Vereniging tegen de Kwakz
17/09/17Hoe gevaarlijk is 5G?
Berichten België
01/07/17Verdubbeling burn-out in
26/06/17Voorstel van resolutie vo
Berichten Internationaal
20/09/17USA: nieuwe 5G ellende: D
19/09/17USA: De jongeren van nu g
19/09/17USA: 5G opponents launch
18/09/17SB 649 Passes California
Ervaringen | Appellen/oproepen
18/09/17WiFi 2,4 GHz en 5 GHz; ee
18/09/17''Why I Don't Have a Mobi
14/09/173G naar 4G
Onderzoeken
20/09/17National Toxicology Progr
08/09/17Anxiety-like behavioural
07/09/17The mere presence of your
Veel gestelde vragen
13/05/17Vakantie? Witte zo
10/07/16Zeven veel gestelde vrage
Juridische informatie
19/09/17USA situatie: WOZ waarded
10/09/17Rechter: Staat moet lucht
31/08/17InPower Movement: Early r
Oproepen
29/11/17Raadsmarkt ZENDMASTEN &
11/11/17Cursus ‘Straling meten
29/09/17EHS regionale contactdage
Folders
10/06/17Brochures, folders, websi
29/04/16USA: Meer dan 50 tips voo
Briefwisselingen | Archief: 2008, 2005
10/07/17Brief naar de gemeente C.
14/06/17Mail naar 'De Monitor' na
Illustraties
 Algemeen
 Fotoalbum zendmasten
 Wetenschappelijke illustraties
Tunesië: Rechterlijke macht erkent het gevaar van zenders mobiele telefonie.    
Ga naar overzicht berichten in: Juridische Informatie

Tunesië: Rechterlijke macht erkent het gevaar van zenders mobiele telefonie.
donderdag, 08 juli 2010 - Dossier: Juridische informatie


Gerelateerde berichten:
Juridische%20Informatie/3368
Berichten%20Internationaal/4545

Samenvatting door Stopumts:
Het Hof van Beroep te Tunis heeft de ontmanteling bevolen van een zendmast voor mobiele telefonie vanwege de onzekerheden m.b.t. de gezondheidseffecten op de omwonenden. De rechtbank achtte het gevaar voor omwonenden niet verwaarloosbaar op basis van een expertiserapport waarin gesteld werd dat ook op 100 meter afstand nog negatieve gevolgen voor de gezondheid mogelijk zouden kunnen zijn.
Deze uitspraak bevestigt eerdere uitspraken van het Hof van Beroep te Sfax die in een zaak aangespannen door een provider oordeelde tot ontmanteling van een zendmast bij woningen vanwege ''onacceptabele burenoverlast''. Deze twee uitspraken vormen in Tunesië een juridische erkenning wat betreft de gezondheidsrisico's die door zendmasten voor mobiele telefonie teweeggebracht kunnen worden.
Het komt nu aan op de overheid om haar verantwoordelijkheid te nemen tot vaststelling van nieuwe objectieve wetenschappelijke emissienormen om omwonenden betere garanties te bieden ter bescherming van de gezondheid/


Opm. Stopumts:
Nu nog de Nederlandse rechterlijke macht die tot nu toe slaafs achter de Commissie EMV van de Gezondheidsraad aan blijft sloffen.


Bron: Le Quotidien (Tunisie) - 03 juli 2010 via Robin des Toits

''La justice a reconnu le danger des antennes relais''

Auteur: Walid KHEFIFI

La Cour d’appel de Tunis a ordonné le démontage d’une antenne relais installée sur le toit d’une villa dans l’un des quartiers résidentiels de la capitale au nom des incertitudes quant à son impact sur la santé des riverains. Saisi en procédure d’urgence par le syndic des habitants du quartier, le juge a considéré que le risque était non négligeable pour la santé des habitants sur la base d’un rapport d’un expert mandaté à cet effet. Ce dernier a noté que les ondes électromagnétiques dégagées par les antennes relais peuvent avoir des effets néfastes pour la santé, même si celles-ci sont installées à une distance de 100 mètres.

Se référant à l’articles 99 du Code des obligations et des contrats, la Cour d’appel a estimé que « même si les connaissances scientifiques actuelles ne permettent pas de déterminer avec certitude l’impact exact des ordres électromagnétiques, il existe un risque de répercussion sur l’état sanitaire des habitants ».

Relance de la polémique ?

Cette décision vient de confirmer la condamnation prononcée précédemment par la Cour d’appel de Sfax à l’encontre de l’un des opérateurs de téléphonie mobile, considérant que la présence d’une antenne-relais à proximité d’habitations constitue un trouble de voisinage , réparable par le démontage de l’antenne.

Ces deux jugements apportent une reconnaissance juridique quant aux risques que font courir les antennes-relais de téléphonie mobile pour la santé humaine, et qui peuvent notamment se traduire par des troubles extrêmement graves comme des cancers et relancer la polémique quant aux dangers et risques des émissions électromagnétiques.

Pour l’heure, les opérateurs de télécommunications défendent leur thèse et mettent en avant le principe de précaution, alors même que les antennes relais ont été jugées non dangereuses par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Seuls les jardins d’enfants et les écoles...

Aucun texte officiel ne réglemente actuellement en Tunisie l’installation des antennes relais, ni ne précise les limites d’exposition du grand public. Toutefois, une note circulaire émise par les ministères de la Santé publique et des Technologies de la communication interdit l’installation de ces antennes à moins de 100 mètres des lieux sensibles comme les jardins d’enfants et les écoles. Le vide juridique laisse les consommateurs désemparés face aux opérateurs.

Ces derniers ont, de ce fait, le champ libre pour négocier avec le propriétaire d’un champ ou d’un balcon ou encore un syndic d’immeuble. Les sociétés de téléphonie mobile se livrent une concurrence acharnée et surenchérissent leurs offres. Mais les jugements prononcés récemment par la justice leur font craindre un effet domino. N’importe quel citoyen ayant une antenne relais installée à proximité de son domicile peut désormais saisir la justice et obtenir gain de cause. Plusieurs pétitions réclamant le démontage ou l’interdiction de ces antennes utilisées pour émettre les ondes des réseaux de téléphonie mobile sont déjà parvenues aux tribunaux.

Il revient, donc, désormais au gouvernement de prendre ses responsabilités pour fixer de nouvelles normes scientifiques objectives et pour offrir de meilleures garanties de protection de la santé des riverains et éviter ainsi les perturbations des réseaux et les dépenses inutiles pour les opérateurs.

Voor het origineel zie:
www.robindestoits.org/La-justice-a-reconnu-le-danger-des-antennes-relais-Le-Quotidien-Tunisie-03-07-2010_a1116.html .


Ga terug naar het hoofdmenu
Afdrukken | Vragen | RSS | Disclaimer